Achille Chavée

Achille Chavée (1906-1969)

A l’occasion des 50 ans de la mort du poète

ACHILLE CHAVÉE

réédition en fac-similé du recueil de 1946

D’ombre et de sang

Achille Chavée, D’ombre et de sang, ill. de Pol Bury,

préface de François Liénard, L.E.Q.C.D.N.A.C.P., 82p.,

2019, tirage limité à 200 exemplaires : 12 euros

(frais de port : 3 euros Belgium/8 euros Europa)

A verser sur le compte : BE95 0638 8763 9658

Etre

Enfant je n’étais pas le jouet de mes jeux / D’ores et déjà / baladins ventriloques /

faussaires / ne scalpez plus le ciel pour y nicher des anges / et quels anges de paille

à notre gloire pourrissante / Ici / sur ce vieux sabot de continent maudit

terre tronquée / pernicieusement déficitaire / rongée de races aux gencives de peste

je suis / n’étant le jouet des sorcières / naïvement natif et légendaire

24 novembre 1940

*

Cette publication est liée aux événements organisés à La Louvière autour du poète:

https://www.lestalentsdachille.com/

Publicités

Vacance au Borinage

F. Liénard, Vacance au Borinage précédé de Montois, L.E.Q.C.D.N.A.C.P., A5, 46 p., 2019, 5 euros.

Compte F. Liénard : BE95 0638 8763 9658

(frais de port inclus pour la Belgique. 1,50 euros pour l’Europe)

Communication: « Borinage »

P1000271

Appel constant

Tom Nisse, Appel constant, L’Image Transfigurée, A5, 32 p., 2019, 7 euros.

Compte F. Liénard : BE95 0638 8763 9658

(frais de port: 2 euros pour la Belgique, 4 euros pour l’Europe)

Communication: « Tom Nisse »

François Liénard, Du monde au balcon, 2019. D'après Appel constant de Tom Nisse

François Liénard, Du monde au balcon, 2019. Collage d’après Appel constant de Tom Nisse

 

Appel constant est un recueil de poésies écrites à partir de peintures et dessins de Rubens, Courbet, Goya, Malevitch, Picabia, Appel…

De Panne, la panne, les panures

F. Liénard, De Panne, la panne, les panures, L.E.Q.C.D.N.A.C.P., 32p., 2019: 5 euros
(frais de port inclus pour la Belgique)
Compte F. Liénard : BE95 0638 8763 9658

 

Communication: « De Panne »

« C’est samedi jour de marché, poulet rôti, poissons frais,

Nous passons devant le kultureel centrum où se répandait

Jadis le corso fleuri avec ses chars, ses temples chinois et

D’autres anthologies, d’autres fioritures, c’était au temps

Où l’homme marcha la première fois sur la Lune, il faut

 

Ensuite passer devant cette vitrine aménagée

En petit Musée de la Mer, chargée de coquillages,

De maquettes de bateaux et de cartes postales

Anciennes qui nous font signe depuis les heures

Riches qui graissent notre appétissante mélancolie. (…) »

La Mer de Sable

F. Liénard, La mer de sable, Editions Le Vert Gazon, 42p., 2018: 5 euros
(frais de port inclus pour la Belgique)
Compte F. Liénard : BE95 0638 8763 9658

 

Communication: « Mer de Sable »

La Mer de Sable

 

« Au temps du rococo aux théâtres imbriqués dans la rocaille, était la Mer d’Estambruges bordée de bruyères que l’homme assécha, sans doute lassé de jouer à colin-maillard en compagnie de pourtant fraîches beautés peintes avec un pinceau si léger.

Des plantes carnivores comme le drosera et le pic noir gardent ce lieu-dit, la forêt s’entrouvre en une clairière de sable, sous les pins sylvestres qui fleurent la Côte d’Azur l’on pénètre dans la lande. » (…)